W Week Ahead

Marchés Financiers : La semaine à venir (31 mai 2021)

31 May, 2021
Marchés financiers

Cette semaine, les marchés financiers seront sensibles aux statistiques américaines et plus particulièrement au rapport de l’emploi vendredi. De même, mercredi, le Beige Book permettra d’obtenir plus d’éléments sur la dynamique inflationniste.

Les statistiques américaines seront scrutées à partir de mardi

Les bourses européennes ont débuté la semaine en très légère hausse alors que la séance s’annonce calme avec la fermeture des marchés à Londres et à Wall Street pour cause de jours fériés.

A partir de demain la volatilité pourrait revenir avec la publication de l’ISM manufacturier pour le mois de mai. Ce matin, l’indice chinois relatif à l’activité manufacturière s’est légèrement replié à 51,1 contre 51,2 en avril. Néanmoins, les détails ont mis en évidence une progression marquée des tensions inflationnistes. L’indice des prix payés a touché son plus haut niveau depuis fin 2010. De même, l’indice des prix chargés a battu son record depuis que la série existe (2016).



L’indice ISM services sera quant à lui publié jeudi et devrait bénéficier du mouvement de réouverture de l’économie. Enfin, vendredi, toute l’attention se portera sur le rapport de l’emploi. Les créations de postes pour le mois d’avril étaient ressorties largement en-dessous des attentes et les analystes s’attendent logiquement à un rebond. Il est clair qu’en cas de déception, les membres de la Fed garderont une rhétorique extrêmement accommodante. Enfin, à l’heure où les craintes d’une accélération rapide de l’inflation se multiplient, les opérateurs décortiqueront le Beige Book qui sera publié mercredi.

D’autres événements sont susceptibles d’influencer les marchés financiers

La Tribune soulignait ce matin que « l’organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (Opep+) se réunissent mardi pour décider de poursuivre la hausse de la production de pétrole entamée début mai. » Deux inconnues subsistent à savoir la demande en Inde et le potentiel rebond de l’offre en provenance d’Iran. Le pays continue de négocier en vue de trouver à un accord sur son programme d’enrichissement nucléaire. En cas d’issue positive, la production devrait rebondir fortement.

En parallèle, les ministres des finances du G7 se réuniront vendredi et débattront de la question de la taxe minimale sur les entreprises. La semaine dernière, plusieurs médias ont souligné la possibilité d’aboutir à un accord dès cette semaine.


*Note : Vous trouverez plus de détails ici