W Week Ahead

Marchés Financiers : La semaine à venir (17 mai 2021)

17 May, 2021
Marchés financiers

Cette semaine, les marchés financiers seront avant tout sensible à la publication (mercredi) des minutes de la Réserve Fédérale américaine (FED) et aux discours de ces banquiers centraux.

Les minutes de la FED seront scrutées sous fond d’accélération de l’inflation

La semaine dernière, les chiffres relatifs à l’inflation pour le mois d’avril (IPC et IPP) ont surpris à la hausse. Dans le même temps, l’indice de confiance de l’Université du Michigan pour le mois de mai s’est replié. Ce dernier a montré que les anticipations d’inflation à 12 mois ont atteint 4,6% (un plus haut depuis avril 2011). A noter que d’autres indicateurs ont suggéré que le choc d’inflation aux Etats-Unis risque d’être un peu plus que transitoire.



Le sujet de l’inflation apparait comme particulièrement important dans la mesure où la corrélation des marchés actions et obligataires n’a jamais été aussi forte depuis septembre 1999. Les investisseurs seront donc attentifs aux discours des membres de la FED cette semaine. Par ordre chronologique, nous pouvons citer Clarida et Bostic (lundi), Kaplan (mardi), Bullard et Bostic (mercredi) puis encore Kaplan (jeudi). A ce jour, le consensus au sein des membres de la Fed reste que la récente flambée des prix résulte de facteurs temporaires. Il est trop donc tôt pour que la question du ralentissement des achats d’actifs (“tapering”) soit abordée. Bloomberg a souligné ce week-end que le même constat a été mis en évidence par les conseillers économiques de Joe Biden.

https://twitter.com/C_Barraud/status/1393825348727496705?s=20

Du côté de la Banque Centrale Européenne (BCE), il faudra également garder un oeil sur les interventions de Villeroy (mardi), Hernandez, Lane, Panetta et Rehn (mercredi), Lagarde, Holzmann, Lane (jeudi) et de nouveau Lagarde (vendredi). Le compte rendu des débats de la dernière réunion de politique monétaire (avril) a révélé que les membres du Conseil des gouverneurs ont évoqué la possibilité de réévaluer leur politique d’achats d’actifs en juin.

Les marchés financiers seront également très sensibles aux indices PMIs

Du côté des statistiques, les marchés financiers seront sensibles aux données américaines. Ces dernières seront liées au secteur de l’immobilier avec les mises en chantier et permis de construire pour le mois d’avril (mardi) ainsi que les ventes de maisons existantes (vendredi). Vendredi, les indices PMIs (Japon, Eurozone, Royaume-Unis et Etats-Unis) pour le mois de mai devraient concentrer l’attention.

Enfin, les ministres des finances de l’Eurozone se réuniront vendredi et feront probablement le point sur la relance fiscale.


*Note : Vous trouverez plus de détails ici