Thèse

Slides de présentation

» Ouvrir le document pptx

Ma thèse

» Ouvrir le document

Rapport de soutenance

» Ouvrir le document

Titre en Français : L’efficience informationnelle du marché des paris sportifs: un parallèle avec les marchés boursiers

Titre en Anglais : The informational efficiency of the sports betting market: a parallel with the financial markets

Résumé en Français

Cette thèse a pour but de présenter le marché des paris sportifs plus précisément de montrer en quoi ce dernier constitue un cadre d’observations simplifié suffisamment proche des marchés boursiers pour tester la théorie de l’efficience informationnelle et aboutir à des conclusions tranchées concernant sa validité empirique. En premier lieu, nous concentrons notre attention sur la forme faible de l’efficience informationnelle et plus précisément sur une anomalie connue sous le nom du Favourite Longshot Bias, qui a été recensée aussi bien dans le cadre des paris sportifs que celui des marchés boursiers. À l’aide d’un vaste échantillon de données, nous observons qu’aujourd’hui encore, cette anomalie persiste et remet en cause la forme faible de l’efficience informationnelle. Nous montrons également que les coûts de transaction et les préférences des parieurs ont un impact significatif sur le niveau des cotes proposées par les bookmakers et sont donc en mesure d’expliquer les anomalies recensées dans la littérature. Par ailleurs, nous discutons de la rationalité des parieurs et nous montrons en quoi le comportement des parieurs n’est pas si différent de celui des investisseurs sur les marchés boursiers. Dans la dernière partie, nous analysons en détail la forme forte de l’efficience informationnelle et plus précisément la pertinence de la fourchette en tant qu’indicateur de délits d’initiés dans le cadre du marché des paris sportifs.

Résumé en Anglais

The aim of this thesis is to introduce the sports betting market, and more precisely to show how this market forms a simplified framework for observations, close enough to stock markets to test the informational efficiency theory, and lead to clear conclusions about its empirical validity. Firstly, we focus on the weak form of informational efficiency and more particularly on an anomaly known as the Favourite Longshot Bias, which was listed in sports betting markets, as well as in stock markets. Using a vast data sample, we observe that this anomaly is persisting and is undermining the weak form of informational efficiency. We also prove that transaction costs and bettors’ preferences have a significant impact on odds fixed by bookmakers, and therefore are able to explain anomalies identified in the literature. Moreover, we also discuss bettors’ rationality and we show how bettors’ behaviour is not so different from that of investors in the stock markets. In the last section, we provide a detailed analysis of the strong form of informational efficiency and more precisely of the spread as an indicator of insider trading in the sports betting market.